Le travail en autonomie

Petit à petit, je me suis rendue compte que les élèves évoluaient mieux dans leurs apprentissages lorsqu’ils étaient en autonomie, et encore plus lorsqu’ils pouvaient aller à leur rythme. Cette réflexion est venue assez tôt, au travers de différentes activités mises en place dans les chapitres, comme par exemple des séances au CDI ou en salle informatique.

Mais, elle a surtout été confortée en discutant avec des collègues du primaire et de la maternelle et en allant voir directement dans leur classe. Je me suis ensuite demandée comment laisser de l’autonomie aux élèves au sein du collège et en histoire-géographie.

En parallèle de cette réflexion, j’ai co-créé avec des amies une école privée hors contrat de l’Éducation nationale: l’École associative la vie simplement. Elle a pour but de laisser les élèves libres de leurs apprentissages, tout en étant guidés vers plus d’autonomie et en visant le socle commun de connaissances et de compétences. Dans cette école, pas d’enseignant, mais des parents veillant à fournir du matériel, de la matière et surtout une sécurité émotionnelle et physique indispensable à l’évolution des enfants.