La salle de classe

J’ai une chance immense, qui me permet aujourd’hui de travailler comme je le fais. En effet, je suis en poste depuis 2008 dans ce collège, qui est aussi celui où j’étais élève. J’ai donc été tout de suite à l’aise dans les locaux. J’ai bénéficié dès mon arrivée de ma propre salle, qui venait en plus d’être refaite, agrandie, repeinte. Chose assez inédite il y a plus de 10 ans, elle était même équipée d’un ordinateur avec enceintes et vidéoprojecteur. J’ai commencé ma carrière dans cet environnement. Il est vrai que maintenant la salle 109, c’est la salle de Mme Meyer!

Il y a déjà l’entrée de la salle, où l’on se dit « bonjour », de différentes manières, selon les envies de chacun.

A l’intérieur, j’ai essayé d’organiser la salle avec des espaces bien définis, pour favoriser l’autonomie des élèves. Chaque espace a son utilité et est indiqué aux élèves par une petite affiche. Elles sont d’ailleurs à retravailler au niveau du visuel!

Visite de ma salle de classe en vidéo
La suite de la visite
Une vue globale du fond de la salle
Un espace d’aides diverses, pour des notions liées à la discipline ou pour gérer ses émotions
Les élèves se déplacent librement pour avoir accès à ces aides
Des coloriages liés à la discipline, des mandalas, ainsi que des jeux divers pour apprendre ou réviser
Une armoire dans laquelle les élèves peuvent trouver des feuilles de différents formats et couleurs, ainsi que des DVD. Avant, elle servait à ranger les classeurs où je rangeais les fiches de travail pour les élèves
Mon bureau, qui me permet d’accueillir les élèves souhaitant se faire corriger ou aider
Mon trésor, déniché dans la réserve d’histoire-géo: une armoire à tiroirs! Chaque niveau à son tiroir et tout en bas se trouve le tiroir « Méthode »
Dans chaque tiroir, des dossiers qui correspondent aux chapitres, avec dedans des pochettes plastiques contenant les fiches de travail
Sur le bureau, ma superbe boite à permis d’autonomie, personnalisée, conçue par les élèves de SEGPA du collège. Quel magnifique travail!

Certains espaces ont évolué depuis ces photos. J’en prendrai de nouvelles à la fin du confinement.